Eve Ruby Lenn

Auteure

ou l’écriture du courage

Aujourd’hui, je souhaite vous présenter une auteure chère à mes yeux. Son talent se déploie au cours d’une bibliographie déjà très fournie. Mais, c’est aussi une histoire de vie et un exemple de courage que nous transmet Larème Debbah. Atteinte de sclérose en plaques, elle explique sans réserve son combat quotidien et la façon dont l’écriture joue un rôle déterminant dans sa vie.

Même si nous n’avons pas tous et toutes à lutter contre une maladie dégénérative, je suis convaincue que le parcours de Larème constitue un exemple de bravoure et que l’échappatoire représentée par la création d’histoires peut faire écho chez beaucoup d’entre nous. Alors, partons à la rencontre de cette auteure prolixe et motivante.

Larème Debbah, auteure

Larème Debbah fait partie de ces femmes qui écrivent depuis l’adolescence sans se douter qu’un jour l’écriture prendra le pas sur sa vie professionnelle. En 2017, alors que sa sclérose en plaques est diagnostiquée depuis 9 ans, cette mère de famille prend conscience de son besoin d’écrire et de l’exutoire que cette activité représente. Si sa première trilogie s’inspire de son état de santé, les romans suivants démontrent son goût pour le thriller et les incroyables coïncidences que peut dresser la vie sur le chemin de chacun.

Pour ma part, j’ai vraiment remarqué une évolution dans l’écriture de Larème et j’en suis admirative. La trilogie Et si… qui place Jeanne au cœur de l’histoire alors qu’elle est atteinte de sclérose en plaques m’a permis de connaître davantage les symptômes d’une telle maladie tout en étant consciente que ce récit de fiction ne dissimulait pas Larème derrière son personnage.

Les ouvrages suivants relèvent du thriller psychologique et je considère ce domaine comme l’un des plus complexes en littérature. Il ne s’agit plus seulement de savoir créer une intrigue haletante. Tout l’intérêt repose dans la psyché des personnages et il faut une sacrée connaissance de la pensée humaine avant d’arriver à une histoire qui tient vraiment la route. Allez, je vous en dis plus tout de suite !

Romans sur la sclérose en plaques

Larème Debbah s’est inspirée de son histoire personnelle pour écrire des romans touchants qui narrent la vie de Jeanne, 18 ans. Issue d’une famille d’avocats, elle se questionne sur sa place au sein de ce clan. Mais ses interrogations professionnelles sont interrompues par des douleurs phénoménales qui engendrent le diagnostic de sclérose en plaques. À l’orée de sa vie, comment la jeune femme va-t-elle avancer avec cette nouvelle ?

Depuis les terres d’Écosse où Jeanne trouve le refuge nécessaire à son introspection, nous découvrons des personnages auxquels il est facile de s’attacher. Si la description des décors s’avère magnifique, nous restons ancrés dans les pas de la jeune héroïne sans jamais sombrer dans le pathos facile qu’aurait pu générer un tel sujet. C’est cela aussi la grandeur de Larème Debbah, nous parler de ce quotidien si difficile sans jamais tomber dans le drame éreintant. Au contraire, nous ressortons de cette lecture emplis de volonté. La destinée de Jeanne se poursuit dans les deux autres tomes de la trilogie Et si… L’Éveil et L’Aboutissement qui nous permettent de suivre le personnage principal dans sa croissance. Ce terme est bien entendu à prendre dans toutes ses interprétations. Un mariage heureux mais une vie qui ne la laisse jamais sereine très longtemps… Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas vous priver de cette belle découverte littéraire.

Et pas que...

Comme je vous le disais au début, cette auteure ne s’est pas contentée d’écrire sur la maladie. Sa bibliographie compte, à l’heure où je rédige ces lignes, pas moins de sept romans et deux recueils de nouvelles. Si vous aimez les livres que l’on ne peut plus poser avant de les avoir terminés, vous allez devenir de vrais fans de Larème Debbah !

Une vie après l’autre est son premier roman. Hélène, maman de Pauline, mène une vie bien rangée entre sa famille et sa petite boutique jusqu’au jour où un accident de voiture vient tout bouleverser. Du plus terrible des drames à l’acceptation, comment Hélène réussira-t-elle à dominer sa colère et sa culpabilité ? Cette histoire montre d’emblée les axes préférés de l’écrivaine qui abordait déjà ici un sujet grave en nous montrant qu’une issue était possible. Une rencontre peut parfois tout changer…

La maison du bord de mer pousse la réflexion encore plus loin, d’après moi, car ce roman ne narre plus seulement un drame de la vie mais pose une question plus profonde sur le regard que l’on peut acquérir sur notre vécu. Avoir confiance en la vie, profiter des petites choses sont des sujets d’actualité. Mais comment apprécier cette existence qui se montre parfois aussi cruelle qu’agréable ? Comment aborder l’avenir avec foi lorsque l’on perd ce qui compte le plus à nos yeux ? Et, par extension, comment appréhender ce futur inconnu autant prometteur que dangereux ? Les deux héroïnes de ce roman de Larème Debbah vous entrainent vers une réalité inconcevable avant de vous prouver que la force de vivre ne connaît aucune limite.

Polain transpose les thèmes chers à l’autrice à hauteur d’enfant. Car, avouons-le, de notre statut d’adulte, nous imaginons bien que nous pouvons endurer beaucoup de choses. Mais qu’en est-il d’un enfant de 10 ans ? À l’âge de l’insouciance, Polain se confronte aux pires réalités. Et nous, à nos plus fortes émotions.

Dernier ouvrage en date, Après la tempête nous emmène dans les terres isolées du Québec où Léa s’apprête à vivre la tempête du siècle. Mais, ce n’est peut-être pas de la neige dont elle devrait le plus se méfier…

Deux nouvelles à découvrir

Larème Debbah multiplie les défis littéraires. En plus de ses romans psychologiques, elle a contribué à deux recueils de nouvelles. Au cœur des montagnes réunit neuf auteures aux histoires fortes qui se lisent avec gourmandise sous un plaid au coin du feu. Original, ce recueil propose également une nouvelle écrite à dix-huit mains !

Destinations inconnues réunit le Club des Indés autour de la thématique de l’évasion. Au cours de ces treize nouvelles, voyagez en imagination au cœur d’histoires d’amour ou de frisson. Et admirez la superbe couverture de ce recueil qui vous emmène immédiatement vers d’autres horizons !

Vous l’aurez compris, je suis une inconditionnelle de l’écriture de Larème Debbah car entre ses lignes c’est toute une conception de la vie qui se dégage. Cette peur et ce courage qui nous font nous frotter à la vie quoiqu’il advienne. Cet élan nous le partageons tous et les personnages de l’autrice stimulent cette empathie existentielle. J’espère que vous aurez autant de plaisir à lire ses romans que j’en ai eu à vous les présenter…

 

copyright (©) Photo de Larème Debbah
Eve RL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 23 =


Ajoutez votre titre ici

Abonnez-vous à la newsletter …

Pour ne rien louper de mon actualité !

adipiscing ut dolor eget luctus ut Sed venenatis, ut nunc sed ante.